Défis de la sémiologie des crises épileptiques dans l’épilepsie du lobe frontal – A. McGonigal MD, PhD

Aileen McGonigal MD, PhD (Aix Marseille Univ, Inserm, INS, Institut de Neurosciences des Systèmes, Marseille, France & APHM, Timone Hospital, Clinical Neurophysiology, Marseille, France)

Résumé :

La sémiologie des crises épileptiques représente l’expression clinique dynamique de l’épilepsie et constitue une source de données essentielle fournissant des indices sur l’organisation cérébrale. La sémiologie est produite par les interactions entre la décharge électrique des crises et les réseaux cérébraux physiologiques et pathologiques. Elle peut être décrite en termes spatiaux et temporels ; son expression, qui peut être plus ou moins complexe, dépend à la fois des caractéristiques spatiales (localisation anatomique) et temporelles (par exemple, fréquence de décharge, synchronisation) de l’activité électrique cérébrale. Il existe un paradoxe quant à l’utilité des données sémiologiques, essentiellement dû à une connaissance incomplète de la manière dont les changements du réseau cérébral produisent des modèles cliniques. En outre, les défis méthodologiques comprennent le biais de l’observateur, les difficultés à obtenir une catégorisation optimale des signes ou des schémas cliniques et à définir la nomenclature. Les études d’électroencéphalographie intracérébrale (EEG) des corrélations électrocliniques utilisant la stéréo-électroencéphalographie (SEEG), y compris l’analyse quantifiée des signaux, ont permis d’élucider plusieurs schémas sémiologiques. Les recherches futures pourraient contribuer à améliorer la reconnaissance de modèles d’expression sémiologique complexes associés à des types de crises spécifiques, en intégrant éventuellement des méthodes d’apprentissage approfondi dans un cadre de modélisation multimodale à plusieurs échelles.

Ici le lien pour participer à la réunion sur Zoom.

Date

Nov 03 2020
Expired!

Heure

14 h 00 min - 15 h 30 min

Lieu

En ligne !

Laisser un commentaire