Non-specific (Generic) Psychopathology: Considerations from the Theory of Open Concepts

Non-specific (Generic) Psychopathology: Considerations from the Theory of Open Concepts – P. Zachar

Deux critiques formulées à l’encontre des définitions opérationnelles en psychiatrie – à savoir que les personnes diagnostiquées comme souffrant du même trouble peuvent avoir peu ou pas de symptômes en commun et que les définitions permettent de répondre aux critères de 227 façons ou plus – semblent quelque peu ridicules à première vue.  Bien que deux personnes puissent ne pas partager les symptômes officiels, elles peuvent partager d’autres caractéristiques non incluses dans la définition opérationnelle. Cela inclut des symptômes non spécifiques qui sont généralement relégués à l’arrière-plan de la psychopathologie par les définitions du DSM et de la CIM.  Lorsqu’elles sont considérées comme ce que les philosophes appellent des concepts ouverts, les définitions opérationnelles peuvent être étendues dans de nombreuses directions en mettant alternativement en avant et en arrière-plan des symptômes sensibles mais non spécifiques.  La redécouverte de la centralité potentielle de symptômes non spécifiques ou génériques, comme l’illustrent le syndrome de risque pluripotentiel et le facteur général (p) de la psychopathologie, contribue à clarifier la nature et les limites des définitions opérationnelles. À son tour, le fait de considérer les définitions opérationnelles comme des concepts ouverts offre un cadre conceptuel pour l’étude des symptômes qui transcendent les frontières diagnostiques et permet également de comprendre pourquoi certains symptômes prétendument non spécifiques sont en fait spécifiques à une catégorie diagnostique. À la lumière de la théorie des concepts ouverts, plutôt que d’être présentées comme des projets visant à éliminer et à remplacer des concepts cliniques valides, les études des symptômes non spécifiques peuvent être considérées comme des projets d’extension.

Peter Zachar, PhD, est professeur de psychologie et doyen associé du College of Sciences de l’Université Auburn de Montgomery. Ancien président de l’Association for the Advancement of Philosophy and Psychiatry, il est l’auteur de A Metaphysics of Psychopathology (2014, MIT Press) et, avec Kenneth Kendler et Josef Parnas, le coéditeur de Levels of Analysis in Psychopathology (Cambridge University Press, 2021).

Organisateur(s) : Lara Keuck, Steeves Demazeux

A propos de la série TRANSLATING VALIDITY IN PSYCHIATRIC RESEARCH :

Ce séminaire de recherche est organisé par le GROUPE DE TRAVAIL Bordeaux-Berlin SUR LA TRANSVERSATION DE LA VALIDITÉ DANS LA RECHERCHE PSYCHIATRIQUE et réunit des historiens, des philosophes, des psychiatres et des chercheurs biomédicaux.

Date

Déc 16 2021
Expired!

Heure

15 h 00 min - 16 h 30 min

Laisser un commentaire